Je me réveille cette fois à cause de la lumière et me promet de ne pas me coucher avant d’arranger ça… J’enfile mon pantalon noir, et pars au boulot ou plutôt à l’entrainement. Je rencontre mes collègues, Sue et Jan (très mignonnes les deux) qui commencent à m’apprendre les boissons les plus demandées. Jan, qui parle français, m’apprend que le propriétaire est un peu cinglé et étrange, et qu’il essaye parfois d’arnaquer ses employés… La vigilance s’impose !

Après 3heures et de moins en moins de clients, les filles me conseille de revenir demain : il n’y aura plus beaucoup de monde et on a déjà tous bu une dizaine de breuvages caféinés… L’entrainement est fini pour aujourd’hui !

Je pars voir le bateau des acolytes d’hier soir, mais il ne sont pas là… Je rentre à ma voiture, demande à un charpentier un bout de carton, et quand il apprend que c’est pour transformer une volvo (désormais baptisée Bertha) en chambre à coucher, il me ramène un panneau immense.

Un monsieur typé asiatique m’observe quelques instants ajuster aux fenêtres les bouts de cartons, puis revient avec des sac poubelles, du scotch et un cutter, me disant que je peux améliorer le système avec de meilleurs outils : c’est mon nouveau voisin qui habite juste en face de ma voiture. Avant de partir, il me propose de bosser dans son jardin pour quelques dollars à l’occasion.