Supposé partir dans l’après midi, je pars de nouveau à la recherche de Trey Corkerr, propriétaire du restau roulant « Swamp Shack », que les amis à Pie Town m’ont conseillé de rencontrer. Je le trouve cette fois ci, et discute un moment avec lui… Encore quelqu’un de très agréable, qui s’est arrêté à Pie Town lors de sa traversée à pied des Etats Unis sur le Dividing Continental Trail, car il s’est blessé en cours de route… Frustré de ne pas avoir accompli son objectif, il bosse de nouveau en attendant les fonds nécessaires au deuxième essai. Je refuse avec peine à son invitation à goûter à sa cuisine, car Brian m’a conseillé d’aller manger thaï chez une copine à lui qui tient un autre camion à bouffe pas loin… Je mange donc une soupe délicieuse aux légumes, ainsi qu’une assiette de riz au poulet (bio et épicé à souhait !).

Lorsque je rentre chez les jumeaux, ils me convainquent de rester jusqu’à jeudi soir, pour une bonne soirée. Je laisse alors mon sac à dos se reposer deux jours de plus, et pars avec les frangins repérer la salle où ils vont exposer quelques unes de leurs œuvres à Portland, avant de partir acheter du matos pour les transferts : j’assiste à ma plus grande joie au « vernissage » de deux tableaux avec une sorte de cire de leur fabrication. Nathan me présent alors Holly, une jeune maman super sympa qui va partir en vacances en France en Septembre (amis du Sud de la France, avez vous de la place pour deux nanas extra?).

Plus tard dans un bar un ivrogne m’apprends des mots (qu’il invente) en Québécois et m’assure que tous les français parlent l’allemand : je me fais sauver in extremis par Nathan et Holly qui m’aident à me débarrasser de l’opportun en changeant de sujet (mais avant de partir il revient me parler en allemand avec un copain à lui). De retour à la maison, Holly rentre chez elle s’occuper de sa progéniture alors qu’on n’arrive pas à se décider pour la soirée : faire la fête à la maison ou aller dans un bar ?

On téléphone alors à Robert qui nous conseille de faire les deux… Aussitôt dit, aussitôt fait : on fait le plein, encourage un blaireau perdu dans la station d’essence à la recherche d’un peu de verdure, puis partons pour deux bars avant de revenir avec une dizaine de personnes à la coloc…